« Les frissons de la première vente », rencontre avec Matthieu Lozano

La première vente est l’étape symbolique marquant le début de carrière de tout conseiller immobilier. Si cette dernière peut être intimidante, elle n’en reste pas moins excitante et motive grandement le conseiller à poursuivre sur cette voie. C’est une expérience mémorable, et tout professionnel de l’immobilier saurait relater précisément son ressenti lors de la conclusion de l’affaire chez le notaire.

Matthieu Lozano, directeur des agences 123Webimmo.com de Centre-Essonne et du Val d’Orge, nous raconte cette expérience.

« Je me souviens exactement de ma première vente (j’ai d’ailleurs gardé contact avec les clients acheteurs).

Si tout s’est bien passé avec les vendeurs, pour l’estimation de leur maison et la prise de mandat de vente. Lors de la première visite avec les futurs acheteurs, je ne leur ai pas dit que j’étais novice dans le domaine !

Si j’ai bien évidemment veillé à bien préparer ce rendez-vous de visite, j’avais une certaine appréhension. Disposant malgré tout de quelques connaissances techniques, j’ai pu répondre à leurs questions et les rassurer sur le bien qui semblait déjà leur plaire.

En fait c’est lors de la contre visite avec leurs parents que cela a été plus difficile ! Il m’a fallu argumenter pour convaincre la famille que cette maison collait en tous points à leur recherche.

Finalement, j’ai obtenu une offre d’achat ! 

Là encore, lors de la négociation, je craignais de ne pas pouvoir expliquer aux vendeurs l’intérêt pour eux d’accepter une proposition plus basse que le prix estimé ! En réalité, j’ai pris le temps de leur expliquer qui étaient mes acquéreurs, leurs motivations, et surtout qu’ils disposaient déjà du financement. Si dans un premier temps, mes vendeurs étaient peu enthousiastes à l’idée accepter l’offre d’achat, l’après-midi même, ils me rappelaient pour me dire qu’ils l’acceptaient.

Si pendant les heures qui ont suivi la sortie de mon rendez-vous avec les vendeurs, j’avoue avoir un peu stressé, lorsqu’ils m’ont appelé pour me dire qu’il acceptaient l’offre, j’ai ressenti un grand frisson de soulagement !

Ce moment-là est gravé dans ma mémoire, car c’est une sensation extraordinaire de sentir que nous avons réussi à trouver la solution pour les vendeurs et les acheteurs.

Le hic, et je ne le savais pas encore, c’est que le chemin allait être encore long avant de pouvoir me dire que j’allais réaliser ma première vente. Après la signature du compromis de vente et d’échanges avec la banque des acquéreurs, les notaires des deux parties, moins de trois mois plus tard nous avions tous rendez-vous pour signer l’acte de vente !

Une fois chez le notaire, je peux vous dire que j’ai pris une bonne dose d’adrénaline, car nous étions  en train de concrétiser le projet de nos clients. Lors de la remise des clés par les vendeurs aux acquéreurs, et l’échange de coupes de champagne qui s’en est suivi, j’ai senti toute la joie des uns et des autres d’avoir pu aboutir. J’avoue qu’à cet instant-là, j’ai une nouvelle fois avoir ressenti de quelques frissons,  et une certaine fierté d’avoir pu accompagner ces clients dans la réalisation de leur projet !

Si, depuis cette première vente, il y en a eu beaucoup d’autres qui ont suivi ; j’en garde un excellent souvenir et je raconte cette anecdote régulièrement à mes collaborateurs et à mes proches, car elle restera comme le déclencheur de ma carrière passionnante, et ce besoin d’adrénaline au quotidien qui alimente notre motivation à continuer d’accompagner toujours et encore les projets immobiliers de nos clients.

Pour la petite histoire, ces premiers acquéreurs ont depuis revendu cette première maison dont je me suis occupé, et ont acheté un nouveau bien avec moi ! Comme quoi un client satisfait se souvient de nous et ce même si l’on débute.